2020-01-13 15:22 Les marronniers du web Le web est rythmé par un calendrier très spécial, qui se base sur des mouvements récents ou des tendances nouvelles, bien loin des jours fériés commémorant des évènements exceptionnels. Mais qui définit ces nouvelles "journée de..." ?

Les marronniers du web

--- 2020-01-06 16:34 Dry January A nouvelle année, nouvelles résolutions ! De plus en plus d'actions et d'opérations de sensibilisation de santé publique s'inscrivent désormais dans notre calendrier Grégorien. Celle du mois de janvier en cours, intitulée Dry January, concerne la limitation de consommation d'alcool. Dry January #soberoctober #movember ---- site:sitanim.fr/post/movember 2019-11-01 00:38 Movember

Faites entrer la moustache dans votre vie !

lopsided moustache for movember, nov. 2019

Movember


C'est reparti pour un mois de moustaches en folie ! Elaborée, quasi-invisible, fournie, blonde, clairsemée, sombre, rousse, éparse... L'opération Movember permet de tester toutes les formes et toutes les formules, vintages ou modernes, pour porter haut la moustache !
Movember existe depuis maintenant 9 ans, et le mouvement des #mobros et des #mosistas perdure pour la bonne cause : financer la recherche médicale contre le cancer de la prostate et le cancer des testicules.

Il s'agit de sensibiliser le grand public des risques de cancer, des méthodes préventives (cf vidéo youtube avec copchons d'inde "couilles" et la vido du docteur anglais qui fait une palpation en directe sur une chaîne télévisée.)
itchy wispy moustache for movember, nov. 2019

Comment aider ?

1/ En faisant un don
2/ En portant la moustache pendant le mois de Novembre
2/ En portant la moustache pendant le mois de Novembre et en faisant un don
3/ En fédérant des collègues, des amis, la famille... pour faire un effort collectif et lever des fonds
oddly sexy moustache for movember, nov. 2019
Act now
patchy half decent stache for movember, nov. 2019
--- 2019-10-23 14:37 Nantes : le quartier Chantenay en pleine renaissance Autrefois zone artisanale et surtout industrielle, le quartier Bas-Chantenay près des bords de Loire à connu une période de désaffection, suite à l'abandon progressif des chantiers navals jusqu'à la fin des années 1980. Aujourd'hui le secteur géographique est en pleine effervescence, avec de nombreux projets sur et autour des vestiges des chnatiers Dubigeon. Make Bas-Chantenay great again https://fr.wikipedia.org/wiki/Chantiers_Dubigeon ---- 2018-09-26 13:53 Amazon dans la ZAD ? La polémique fait rage depuis l'annonce de l'implantation d'Amazon à 10Km de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes...

Guerre idéologique

Imaginez un peu la scène : A droite, une plateforme Amazon, symbole de l'ultra-capitalisme, avec son CEO Jeff Bezos, stockage high-tech de plus en plus robotisé, ses rumeurs de salariés qui bloguent sur leurs conditions de travail, son optimisation fiscale.... 
A gauche, une Zone à Défendre.
Au milieu (en tant qu'arbitre ou spectateur ?), l'opinion publique.
création prochaine de 1 700 emplois annoncés 
https://www.capital.fr/entreprises-marches/comment-amazon-embrouille-le-fisc-1264911
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/grandchamp-72610/pres-de-nantes-amazon-deboule-et-le-silence-se-fait-dans-les-rangs-5985400
https://www.latribune.fr/technos-medias/et-si-amazon-etait-le-plus-puissant-et-le-plus-dangereux-des-gafa-775998.html
https://www.numerama.com/tech/331673-apple-facebook-google-microsoft-twitter-amazon-qui-possede-quoi.html
--- 2018-09-10 17:49 Suite à notre billet précédent sur la reprise scolaire en fanfare et trompette, l'été indien nous permet de passer du temps dehors dès que possible. Folie des plantes au parc du Grand Blottereau Les fleurs, plantes et arbustes du Parc du Grand Blottereau --- site:sitanim.fr/post/rendez-vous-erdre 2018-09-03 22:43 Rentrée en fanfare et trompette

Comme en écho à notre billet sur la rentrée Zen, voici un type de rentrée scolaire plus syncopé : les Rendez-vous de l'Erdre !

Un week-end pré-rentrée festif

Rendez-Vous de l'Erdre Nantes, sept. 2018

Crédit Photo : Sitanim.fr / Légende : l'Erdre, ses plaisanciers et les Nantais amateurs de Jazz et de Blues

Quoi de plus agréable que de profiter jusqu'au bout des derniers jours de vacances jusqu'à la rentrée ?

Le festival des Rendez-Vous de l'Erdre nous a permis, une fois encore, de nous évader aux sons du Jazz, de la Soul, du Blues et du Funk dans la métropole Nantaise.

De la programmation à Sucé sur Erdre, La Chapelle sur Erdre, Nort sur Erdre et bien sûr Nantes, cette rentrée musicale et festive nous a permis de nous détendre tout en faisant le plein de mélodies jusqu'à la nuit tombante du Dimanche.

D'autres sites en parlent aussi (mais pour une édition précédente je crois).

Sortir du cadre "week-end"

Malheureusement, ce festival ne dure pas plus que le temps d'un week-end ! Les amateurs le savent, le public un peu moins. C'est bien le Mercredi 22 août qu'a débutée cette édition, pour se terminer le Dimanche 2 septembre. Les programmations en prélude et en hors-piste nous avaient permis de découvrir des évènements magiques et insolites comme ces musiciens embarqués à bord de kayaks les éditions précédentes (était-ce à Petit-Mars ou Saint-Mars ?)

Espérons que les prochaines éditions mettent l'accent sur tout ce qui se passe en amont, en sensibilisant le public suffisamment tôt (petite suggestion à l'équipe de l'Association Culturelle de l’Été, organisateur du festival les RDV de l'Erdre : http://www.ace-nantes.fr/)

Sortir des cadres

Tout simplement. Qu'on y aille pour les concerts de Jazz, pour danser le swing au son du Vinouze band, pour admirer les voiliers, les péniches, les embarcations de cette "belle plaisance" dont Nantes est si fière, acheter des Vinyles, écouter les dernières découvertes des Tremplins (Jazz et Blues), découvrir de nouveaux coins sur les bords de cette magnifique rivière Erdre, de 8 heures du matin à 22 heures... ce festival est intense.

Avec ce charme Nantais si particulier, qui arrive à mêler si habilement les genres et les sujets pour notre plus grand bonheur.

Pour notre part, et pour le final, après avoir écouté quelques standards de Jaco Pastorius repris par Bireli Lagrène + Charlier avec le Sourisse Multiquarium Big Band, nous voulions pour notre part écouter Billie Brelock soutenue par la formation Ursus Minor sur la scène mix jazz. Énergie intense et soli dans tous les sens, un feu d'artifice pour clôturer avec brio cette excellente édition !

Une très belle découverte (même si Ursus Minor compte ses premiers fans depuis longtemps, avec plusieurs enregistrements à leur actif).

http://www.rendezvouserdre.com

--- 2018-07-16 14:31 Animation des contenus web pendant l'été

Recueil de bonnes pratiques pour mettre à profit la trêve estivale : 

Suivez le guide ! Sitanim vous déroule le tapis rouge !

Chaud le SEO

Pour aller plus loin dans les conseils pratiques de mise à jour de blog rédigés ici même en 2014, voici un complément :

Non seulement il ne faut pas abandonner votre site web pendant l'été (l'abandon de site est fortement préjudiciable à sa bonne visibilité sur les moteurs de recherche), mais il faut en plus en profiter pour l'améliorer.

-- 2018-04-10 14:22 Disquaire Day La fête du vinyle 21 avril 2018 #DisquaireDay #Sleeveface --- site:sitanim.fr/post/journee-mondiale-biere 2017-08-04 19:46 #InternationalBeerDay #journeemondialedelabiere

Suite à notre article sur les English Ales, ces bières anglaises pour lesquelles Sitanim a un penchant, voici un petit hommage photographique en cette journée mondiale de la bière !

International Beer Day !


Quelques brasseries artisanales fournissent les bières suivantes sur la photo :

Edit du 18.02.2020

Ajoutons à cela quelques bières fameuses Outre Manche :

Note : L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

--- site:sitanim.fr/post/growth-hacker-en-5-etapes Devenez Growth hacker en 5 étapes 2017-03-12 20:11

Eh oui, c'est le terme à la mode depuis 2014 ! Sitanim ne pouvait passer à côté l'exercice de définition de profil de poste, surtout après s'être attaqué aux dé-réferenceurs, dé-rankeurs et autres dés-optimisateurs SEO ! Voici donc la VRAIE clé (du succès) pour devenir Growth Hacker en 5 étapes-clés !

Growth dans ta face

C'est le (par ailleurs intéressant) article sur le sujet publié ici : http://www.cominmag.ch/le-growth-hacker-est-il-le-nouveau-marketer/ qui m'a motivé à rédiger cet article. Un peu la goutte d'eau qui fait déborder le vase en sorte...

En fait, on nous rabâche toujours la même rengaine sur ce que doit être le profil du Growth Marketer. Et si vous regardez bien, c'est ni plus ni moins que le mouton à 5 pattes si cher à nos amis recruteurs et autres chasseurs de tête... Eh oui, car l'expert Growth Marketing se doit d'être :

  1. Curieux : sa capacité à penser "out of the box" est l'atout différenciant majeur. Loin de la masse, son esprit curieux très critique lui permet de saisir les opportunités au vol
  2. Créatif : en allant plus loin que la simple curiosité, si les opportunités ne se présentent pas à lui, le growth marketer va les inventer !
  3. Audacieux : Inventer, c'est prendre des risques.
  4. Pugnace : Confère ci-dessus ! La prise de risque peut se solder par une échec. Il ne faut pas se décourager.
  5. Vif, force de proposition, autonome, capacité à apprendre vite et à se remettre en question pour adopter de nouveaux outils, méthodes ou techniques à la volée : le hacker n'attend pas "que ça se passe" et cherche à provoquer sa bonne étoile... Et si sa bonne étoile ne répond pas, il s'adapte en conséquence pour en trouver une autre !

En plus de ces traits de personnalité, on demande au Growth Hacker les compétences suivantes :

  1. Expertise en marketing, webmarketing
  2. Expertise technique (qui désigne communément le "hacker" adepte du RTFM)
  3. Expertise en audit, analyse, reporting : il lui faut pouvoir mesurer le ROI de tout ce qui est entrepris
  4. Excellent communiquant (Community Manager inside), et ce dans plusieurs langues (l'anglais pour au mieux digérer les documentations techniques et les langues des marchés sur lesquels la start-up souhaite s'implanter)

...

Human Resources Hacking

Vous l'aurez compris : le Growth Hacker est un Dieu ou un demi-Dieu. Alors comment faire pour faire partie du cénacle et intégrer le top5 des métiers les plus trendy et convoités (ceci provoquant cela) ? C'est pourtant simple, si vous avez lu jusqu'ici.

Il suffit de pipeauter.

De vous créer le profil qui fera rêver tous les chasseurs de tête.

Parce que, pour ceux qui en douteraient encore, le Growth Hacker commence d'abord par établir son succès pour s'en prévaloir par la suite. Par exemple, une vidéo en ligne sur le sujet met en scène un expert qui raconte sa success-story : il a fait ceci, il a fait une vidéo sur un sujet, et hop 1 mois plus tard sa vidéo enregistrait plusieurs milliers de vues. Mais bien évidemment, il reprend son exemple un peu partout, et bien évidemment il montre cette vidéo et l'adresse de la vidéo. Résultat : de plus en plus de gens regardent sa vidéo, il se fabrique sa propre audience au fur et à mesure, ce qui confirme de plus en plus son "expertise" avec un exemple de plus en plus probant.

On pourrait alors résumer que tout ça relève de la méthode Coué avec une bonne dose de storytelling, parce que, oui bon, on commence à connaître par cœur l'histoire d'I Love you par Hotmail et AirBnB. C'est beau, c'est culotté, ça fait rêver. Mais après ? ah oui, le type de success-story qui fait le buzz, ou plutôt du buzz qui devient success-story, on commence à le voir partout (l'auto-promo dont je parle plus haut). Ou alors, encore mieux, on répète bien entendu que le growth hacker ne dévoile pas ses recettes, sans quoi bien entendu si c'est repris par des centaines de petits malins ça ne marchera pas longtemps.

Et pourtant ! Des sites sur le growth-hacking ne cessent d'apparaître toutes les semaines. A croire donc qu'il y aurait des endroits pour échanger de la matière grise et un état d'esprit ingénieux (je ne mentionne pas les "bons plans", éventés avant tout partage ou dans l'heure qui suit). Oh wait... à moins que ces sites ne soient que des attrape-gugusses destinés :

Les 5 étapes-clés pour devenir Growth Hacker

  1. Auto-proclame-toi expert sur le sujet
  2. Travaille comme un forcené et fais croire que tout te vient naturellement
  3. Emmures-toi dans une tour d'ivoire avec plein de jargon et de méthodes ésotériques s'appuyant lourdement sur du name-dropping
  4. Fais en sorte que tout ton reporting s'appuie sur des leviers que tu maîtrises et des métriques manipulables (par exemple les signaux sociaux : nombre de likes, de fans, de vues : tout s'achète)
  5. Le but du growth hacking dans la start-up c'est de faire gonfler la bulle spéculative : tu peux donc tout miser sur le court/moyen terme : une fois que la start-up est rachetée, pas grave que cette bulle éclate entre les mains de l'acquéreur !

L'étape clé numéro 2 peut avoir une variante pour les plus fainéants (intelligents ?) et manipulateurs :

GH : le constat

Et voilà. Il fallait en arriver là.

Le Growth Hacking, on l'est où on l'est pas. Mais ce qu'il y a de sûr, c'est qu'on le devient pas. Beaucoup de candidats mais peu d'élus !

Tout le phénomène de mode actuel autour du GH ne fait que répondre à la demande sur le besoin de renouveler l'emballage ou la terminologie. On fait du neuf avec du vieux : pirate, hacker, black hat, tout l'imaginaire et les mythes urbains chèrement vendus aux digital natives est concentré autour de ce positionnement ambigu propre à l'être humain : suivre les règles #ouPas, louvoyer, prêcher le faux pour savoir le vrai, manipuler, être opportuniste et prêt à exploiter les autres (parce que le coup de AirnB exploitant CraigList érigé en exemple, c'est quand même pas rien d'arriver à en faire un modèle...)

Bonus : le recruteur qui tue

Ah oui, un dernier truc. Voir des offres d'emploi (enfin, de stage) pour des Growth Hackers, c'est quand même pas pire que le collaborative crowdsourcing opéré par des multinationales lors de hackatons... Alors, in fine, je vous le demande :

QUI SE FOUT DE LA GUEULE DE QUI ?

Bon, ceci dit, certains qui se réclament du "mouvement" mettent en place des procédés de type AB/testing et d'acquisition qui sont loin d'être idiots. J'en avais juste marre de cet effet "magique" du mot-clé growthacking, et de tous ceux qui tombent dans le panneau en se faisant le relais d'un truc qu'ils ne comprennent pas.

Moi je me rappelle des premiers growth hackers : le type qui a fait fortune en commercialisant les pixels de la homepage de son site, celui qui a récolté une somme colossale avec son site de type "1 euro pour ma pomme.com", ou plus récemment celui qui finance une salade de pommes de terre avec une levée de fonds de type "financement participatif" (crowdfunding) https://www.kickstarter.com/projects/324283889/potato-salad

---- 2017-03-12 19:37 symfony-2.8-cloner-depuis-github Symfony 2.8 : cloner un projet depuis GitHub

Voici un tutorial sur l'installation et la configuration du framework Symfony 2.8 sur un ordinateur tournant avec une distribution
Linux Debian Jessie.

TUTORIAL SYMFONY 2.8

On peut installer un projet Symfony de plusieurs façons.
Dans ce tuto j'ai choisi de cloner un projet GitHub.

(commande "git clone http://www.github.com/monRepoSymfony2")

Si je choisis de tester l'installation de suite après (app/check.php) je me retrouve avec
un message m'annonçant qu'il manque le repértoire "vendor" nécessaire pour faire tourner Symfony
en local, et c'est bien normal (si vous débutez avec GitHub, je vous conseille d'apprendre sa philosophie)

Il faut donc lancer une commande "composer install" dans le repértoire cloné (bien entendu, il vous faut avoir installé composer pour
cela : www.getcomposer.org)

Nous avons bien maintenant notre repertoire "vendor" qui contient les Bundles minimum pour le fonctionnement du framework MVC.

Voici le listing d'index côté navigateur :

Index of /~symfony2/

[ICO]    Name    Last modified    Size    Description
[PARENTDIR]    Parent Directory         -      
[ ]    LICENSE    2016-03-23 11:41     1.0K     
[ ]    README.md    2016-03-23 11:41     2.4K     
[ ]    UPGRADE-2.2.md    2016-03-23 11:41     1.3K     
[ ]    UPGRADE-2.3.md    2016-03-23 11:41     1.9K     
[ ]    UPGRADE-2.4.md    2016-03-23 11:41     356      
[ ]    UPGRADE-2.8.md    2016-03-23 11:41     1.6K     
[ ]    UPGRADE.md    2016-03-23 11:41     8.3K     
[DIR]    bin/    2016-03-23 11:52     -      
[ ]    composer.json    2016-03-23 11:41     2.5K     
[ ]    composer.lock    2016-03-23 11:41     105K     
[DIR]    vendor/    2016-03-23 11:53     -      
Apache/2.4.10 (Debian) Server at localhost Port 80


Il ne correpond pas à ce que je vois côté terminal. Notemment le repertoire "web" indispensable...


Si j'essaie d'accéder au repertoire "web" en tapant directement /web dans le navigateur j'obtiens une erreur 500 :


Internal Server Error

The server encountered an internal error or misconfiguration and was unable to complete your request.

Please contact the server administrator at webmaster@localhost to inform them of the time this error occurred, and the actions you performed just before this error.

More information about this error may be available in the server error log.
Apache/2.4.10 (Debian) Server at localhost Port 80



Pourtant, si dans mon terminal (CLI, Commande Line Interface > Interface en ligne de commande) je tape

php app/php check.php


J'obtiens la couleur verte qui est synonyme de configuration OK pour faire tourner Symfony2 :


Symfony Requirements Checker
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

> PHP is using the following php.ini file:
  /etc/php5/cli/php.ini

> Checking Symfony requirements:
  ...................W........................

                                             
 [OK]                                        
 Your system is ready to run Symfony projects
                                             

Optional recommendations to improve your setup
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 * xdebug.max_nesting_level should be above 100 in php.ini
   > Set "xdebug.max_nesting_level" to e.g. "250" in php.ini* to stop
   > Xdebug's infinite recursion protection erroneously throwing a
   > fatal error in your project.


Note  The command console could use a different php.ini file
~~~~  than the one used with your web server. To be on the
      safe side, please check the requirements from your web
      server using the web/config.php script.




      Je tape alors "This script cannot be run from the CLI. Run it from a browser.%  "


Malheureusement, si j'essaie de suivre le conseil ci-dessus et saisi "/web/config.php" dans
le navigateur je me retrouve à nouveau avec l'erreur 500.

Il peut alors s'agir des droits d'accès à ce répertoire.

Dans le repertoire web en ligne de commande, vous pouvez faire un ls -a pour afficher le .htaccess

Après un sudo nano .htaccess (si vous faites partie du groupe sudoers, of course), voici une ligne
qui est généralement commentée et qu'il vous faut rendre active : Options -MultiViews

On la trouve dans le module ci-dessous :


<IfModule mod_negotiation.c>
    Options -MultiViews
</IfModule>

Une fois appelé dans le navigateur, le fichier config.php vous affichera une page de diagnostic, comme par exemple :

Configuration Checker This script analyzes your system to check whether is ready to run Symfony applications. Major problems Major problems have been detected and must be fixed before continuing: Set the "date.timezone" setting in php.ini* (like Europe/Paris). Recommendations Additionally, to enhance your Symfony experience, it’s recommended that you fix the following: Set "xdebug.max_nesting_level" to e.g. "250" in php.ini* to stop Xdebug's infinite recursion protection erroneously throwing a fatal error in your project. Set short_open_tag to off in php.ini*. * Changes to the php.ini file must be done in "/etc/php5/apache2/php.ini".

app/cache/prod OU app/cache/dev

rm -r app/cache/*
rm -r app/logs/*



php app/console server:run

http://localhost:8000/


Si vous n'avez pas configuré correctement les données de connexion à la base MySQL (via composer install - Doctrine), vous obtiendrez les messages suivants dans
le terminal :


[Doctrine\DBAL\Exception\ConnectionException]                               
  An exception occured in driver: SQLSTATE[28000] [1045] Access denied for us 
  er 'root'@'localhost' (using password: NO)                                  
                                                                              

                                                                              
  [Doctrine\DBAL\Driver\PDOException]                                         
  SQLSTATE[28000] [1045] Access denied for user 'root'@'localhost' (using pas 
  sword: NO)                                                                  
                                                                              

                                                                              
  [PDOException]                                                              
  SQLSTATE[28000] [1045] Access denied for user 'root'@'localhost' (using pas 
  sword: NO)


-> php app/console security:check

Security Check Report
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Checked file: ~/composer.lock

                                        
  [OK]                                  
  0 packages have known vulnerabilities 
                                        

             This checker can only detect vulnerabilities that are referenced
 Disclaimer  in the SensioLabs security advisories database. Execute this
             command regularly to check the newly discovered vulnerabilities.




SOURCES :
http://symfony.com/doc/current/index.html
http://symfony.com/doc/current/cookbook/deployment/tools.html
http://www.lafabriquedecode.com/blog/2014/05/symfony-2-en-finir-nettoyage-du-cache-via-cacheclear/
http://www.tools-geek.fr/symfony-2-erreur-http-500/

--- site:sitanim.fr/post/english-ales Some English ales 2017-02-19 10:51 Besoin de quelques recommandations en matière de breuvages anglo-saxons ?

Sélection d'English Ales


Les amateurs de bière anglaise trouveront sûrement leur compte dans cette très petite sélection. Certaines de ces bières sont servies au comptoir dans les Pubs, d'autres uniquement dans les Free Houses; enfin on le retrouve toutes en bouteille.

N'oubliez pas de consommer avec modération, et bonne dégustation !

--- 2016-09-29 22:27 Enrichissement sémantique, le seo so 2016

Le dernier billet de Lumière de Lune (http://www.lumieredelune.com/encrelune/empreintes-co-occurrence-negative,2016,09), m'a donné l'idée d'expliquer pourquoi la relative faible qualité des articles "rédigés pour les robots du web", c'est à dire "pour obtenir un positionnement' dans les pages de résultats des moteurs de recherche n'était pas toujours un signe de médiocrité en soi, mais bien un objectif à atteindre par les SEO.

Trouver, trouver, trouver... sans chercher

Avez-vous remarqué le discours des vendeurs de pelle de rêve (formule que tous les SEO comprendront) ? Qu'il s'agisse de vous vendre une formation pour bloguer pro mieux que les blogueurs pro (dont une écrasante majorité ne gagne pas grand'chose selon l'étude de Stéphane Briot, lire http://stephanebriot.xyz/un-blogueur-pro-les-chiffres/), de monter des sites de niches pour générer des revenus passifs, de faire ranker un moneysite qu'il s'agisse d'un WordPress ou d'un E-commerce grâce aux techniques de silos, de grappes ou de cocons sémantiques, LA PROMESSE EST LA MEME :

Chacune de ces tâches est aujourd'hui largement automatisable - et donc automatisée, et ces vendeurs vous proposent bien évidemment d'acheter des outils qui se cherchent de trouver à votre place, pendant que vous sirotez tranquillement votre cocktail au bord de la plage, plongé intensément dans votre réflexion sur la semaine de 4 heures, songeant nonchalamment à écrire une suite au best-seller de Timothy Ferriss qui s'intitulerait "ma semaine de 3h15". [Note : cette phrase est volontairement longue, en clin d’œil à l'article de Marie-Aude à l'origine de ce billet, je l'en remercie encore.]

Bref.

Puisque mon article précédent faisait état de l'art de la rédaction par les Intelligences Artificielles, celui-ci traite de l'enrichissement sémantique apporté par les méthodes, logiciels ou autres solutions en mode Saas proposées par quelques développeurs référenceurs.

Je passe sous silence les techniques fustigées par la rédactrice, webmaster, éditrice de sites et autres activités connexes ou pas, à base de substitution de synonymes via un dictionnaire, ou de suppression de préposition pour n'en citer que deux.

Et je m'intéresse directement aux techniques SEO 2016 !

Lexies, metamots, clusters sémantiques sont dans un silo

GoogleBot repart de mes pages chargé de ballots linguistiques

Que l'algo balourd démêle et pondère avec ses propres métriques

Pour, in fine, me faire grimper au top du tableau !

Voilà comment on peut déjà se voir tout en haut de l'affiche, comme chantent certains migrants. Et PAF ! Là vous vous dites :

"Tiens ! Bizarre ! Je ne m'attendais pas à l'utilisation de ce mot, qui pourtant a fait irruption comme ça PAF! en plein milieu de phrase que j'en ai encore l'iris qui louche, c'est quoi cet écart ?"

Ok, vérification faite pour les ceusses qui suivent, Shahnourh Varinag Aznavourian est bien fils de migrants, mais pourquoi placer ce mot ici ?

Eh bien, Tintin, parce que c'est un outil d'analyse sémantique qui m'a suggéré "Pour résumer: si possible, ajouter quelques expressions de la liste suivante:" dont le mot en question.

Pour finir d'expliquer, j'avais donné l'adresse du site sitanim et la requête "rédaction".

Entre autre mot incongru, il m'a aussi suggéré d'utiliser le mot "Islamique".

Pourquoi pas ?

Mais si je prends à dessein ces exemples extrêmes (attention, la faible distance sémantique entre les mots "islamique" et "extrême" risque d'être mal interprétée par d'autres robots que GoogleBot... Encoures-je la censure sur Sitanim ?) , c'est bien pour illustrer mon propos : appliqués sans discernement, ces suggestions d'enrichissement de textes seront aussi rapidement repérées par les lecteurs humains  et détectées par les algorithmes que les trucs et astuces de base du rédacteur web pas cher.

Sémantique is the new SEO ?

Pour enfoncer le clou, résumons la situation :

> En 1995, il suffisait d'avoir un site pour que les internautes le visitent. Ce que le référenceur d'aujourd'hui ne peut comprendre s'il n'a pas connu les magazines papiers qui référençaient les sites, gratuitement.

> Avant Google, il y avait tous un tas d'annuaires web et de moteurs plus ou moins évolués.

> Avec l'arrivée de Google et de son Pagerank la donne a changée. Les sites ayant le plus de liens pointant vers eux étaient les mieux classés. Nonobstant toute notion de qualité, aussi bien de la part de l'émetteur du lien que du destinataire.

> A partir de 2012 Google décide de modifier cet état de fait et introduit des filtres chargés de pondérer voire de pénaliser les abus

> En 2016 le SEO se concentre désormais sur la forme (code optimisé pour le temps de chargement et la restitution multi-supports (responsive, voire applis) + métadonnées, rich snippets, Google AMP...) et le contenu (on-page, on-site) avec la notion de maillage (liens internes, on-page et on-site, et liens externes).

C'est ce contenu dont il est question avec les services de prestataires qui peuvent vous aider à borner vos pages en terme de sémantique (pratique si vous souhaitez travailler en cocon), à maximiser vos chances de répondre à des requêtes précises, ou encore de vous approprier une thématique bien ciblée.

L'offre actuelle, pour la France au moins, est riche et accessible. Voici les sites qui vont vous permettre d'affiner vos textes.

https://yourtext.guru

http://1.fr

http://www.visiblis.fr

Voici un blog qui traite d'optimisation sémantique et lexicale. Et qui propose ses propres outils :

http://www.referencement-naturel-white-hat.fr/blog-seo/

DISCLAIMER : Tout comme j'ai volontairement grossi le trait en début d'article pour bien montrer les limites d'une utilisation "press the button", je rappelle que la suroptimisation sémantique est très facilement détectable et sera sûrement pénalisée si Google considère que la volumétrie de pages suroptimisées gagne les secteurs les plus concurrentiels et visibles.

Pour ceux qui truffent leurs sites de termes connexes, synonymes, figures de styles et vocabulaires anachroniques, ne soyez pas étonnés de perdre et vos lecteurs, et vos places dans les pages de résultats des moteurs de recherche ! Une désoptimisation sémantique s'impose alors :-)

--- Intelligence artificielle rédactrice web 2016-03-21 15:14

Le marché de la rédaction web, ces temps-ci, ressemble de plus en plus à un comptoir indigne de la traite des ghost-writers, ces écrivains de l'ombre, qui rédigent des articles pour le compte d'autrui...

Les éditeurs de sites

Sont des propriétaires qui ont investi dans des moyens de production : outils, situation, marché... ce qui revient à dire, ramené au secteur internet : un CMS WordPress ou un forum PhpBB est installé sur un site, avec un super nom de domaine, sur un marché porteur, probablement une niche sectorielle sur laquelle il est encore possible de percer et de générer quelques revenus.

Les webmasters éditeurs de site web sont confrontés au problème de la production de contenus. Or bien souvent, il est difficile d'être spécialiste en tout : un bon webmaster ayant configuré un CMS attractif, visuellement agréable et optimisé pour le référencement, ne sera pas toujours expert en domaining, ni expert en webmarketing tout court : trouver les marchés porteurs n'est pas forcément à la portée du premier venu.

Il en va de même de la rédaction web : inutile de continuer à chercher une offre de rédacteur discount, car les textes produits vont aller directement remplir les indexes secondaires de la base de Google : peu ou pas de valeur ajoutée signifie dorénavant la relégation en seconde voire troisième (noindex) zone...

Vers une recherche de rédacteur SEO + SMO

Dorénavant les articles doivent répondre à des critères qualitatifs techniquement (SEO inside) et sur le plan éditorial : titres accrocheurs, paragraphes adaptés à la cible et à la thématique, recherche et insertion de médias afin d'illustrer et d'enrichir le sujet...

Avec l'apparition (ou le renouveau) de certains concepts propres au référencement naturel, comme l'écriture en silo sémantique ou en cocon, le secteur de la rédaction pour internet continue son évolution. Il est désormais possible (et recommandé si l'on souhaite qualifier ses textes au regard des algorithmes de tri des moteurs de recherche) de travailler sur les n-grams et la lemmatisation.

Ce nouvel axe de recherche et d'analyse sémantique repose en grande partie sur une discipline appelée Traitement Automatique du Langage (TAL).

Peut-on dire pour autant que les référenceurs d'hier sont amenés à monter en compétence et à devenir les ingénieurs linguistiques de demain ?

Il est difficile de s'improviser ingénieur ou même simple technicien en méthodes stochastiques ou probabilistes.

La peur du robot journaliste


Pourtant, à tous les niveaux, l'exploration de la big data dans le domaine sémantique est en pleine essor, comme le prouve la conférence "SEMANTICS and BIG DATA (1), WEB MINING" du 14 avril 2016 lors de la conférence internationale du web (programme disponible sur http://www2016.ca/program-at-a-glance.html)

L'avenir semble donc assuré pour les Data Scientists.

Voici ci-après quelques exemples de thèmes liés à la recherche sur le web (sémantique, lien hypertexte, n-grams, entités nommées...) traités lors de cet événement mondial :

Il apparaît donc comme une évidence que le futur du web va en grande partie dépendre de la capacité de toujours plus précisément classer, organiser et catégoriser l'information.

Et ce, avec ou sans lien établissant une relation entre objets et entités, selon ou indépendamment d'un contexte, indépendamment de critères aisément falsifiables comme la popularité...

Constat : les machines (équipement matériel et algorithmes logiciels) permettent donc de fouiller parmi les milliards de milliards de données disponibles, et d'en extraire des informations précises.

Partant de ce constat, est-il possible d'inverser le processus (reverse-engineering) pour PRODUIRE une information qui répondra avec le plus de pertinence possible aux requêtes ?

L'intelligence Artificielle, le Deep Learning, les réseaux neuronaux... utilise-t-ils une méthodologie d'audit et d'analyse afin d'isoler les éléments recherchés et augmenter l'indice de pertinence en complétant les corpus rédigés ?

Beaucoup de questions soulevées par une inquiétude diffuse vis-à-vis de l'automatisation des tâches (et donc la disparition annoncée de la plupart des métiers) d'une part, et du risque croissant d'usurpation d'autre part. En effet, plus que la disparition de l'emploi, la plus grande terreur de l'humanité ne serait-elle pas de perdre son ascendant ? Si le robot est capable d'imiter l'homme, et de se faire passer pour tel, évoquera-t-on la duperie ? Lira t-on demain "Réalisé par un robot" sur les descriptions de service ou de produits qui seront proposés ? Les prix seront-ils baissés pour autant ? La qualité sera-t-elle garantie ? Et surtout, cet affichage sera-t-il rendu obligatoire et puni en cas de manquement (car il y aura alors tromperie sur les moyens déployés pour produire : coût de la main d’œuvre, coûts de production... et la concurrence déloyale ?)

Pour terminer cet article qui lance des pistes de réflexion, vous pouvez lire ces avis très éclairants sur les notions de journalisme robotisé :

http://assises.journalisme.epjt.fr/leresume-robots-et-journalistes-vers-le-grand-remplacement

Malheureusement on y est déjà ! je pense que de nombreux articles publiés sur le web sont rédigés par des robots logiciels. Ce n'est que le début ! LINKER AVEC PROMOTEUR > dernier article --- 2016-03-14 12:07 Le Gorafi ni ?

Nous l'annoncions sur Sitanim en septembre 2015, et nos pronostics se sont malheureusement avérés exacts : le site relooké du Gorafi est désormais un infâme nid à publicités. Analyse d'une descente dans les égouts...

Gorafi...nances

Soit le billet du jour publié sur le Gorafi.fr http://www.legorafi.fr/2016/03/14/alerte-info-steven-aurait-obtenu-1720-en-geographie/

Sur la partie droite de la page, on voit clairement 2 publicités, sous le très discret encart "PUBLICITE", pour une marque de chaussure très connue.

Mais dessous, sous le titre "Plus loin et moins bien sur le web" on peut voir pas moins de 4 blocs de contenus dont le dernier est annoté "Contenus Sponsorisés par Taboola".

On retrouve encore 2 encarts de ce type bien plus bas dans la page, colonne de droite, après le formulaire de contact.

Mais le site en affiche également 3, à l'horizontal, juste sous l'article. Ces pavés publicitaires (ils envoient tous sur des sites externes) sont même redondants : deux d'entre eux sont affichés 3 fois dans la page, les autres 2 fois.

TOTAL : 11 pubs sur une page. Pas mal pour une page dont le contenu principal, un article humoristique, totalise 143 mots.

Il y a plus de code (581 mots) pour afficher les différentes pubs de cette page que de contenu textuel.

Et maintenant, c'est qui le dindon de la farce ?

Gorafi...ni ?

Ce changement de modèle (passer d'un site sans pub à un site rempli de pubs), survenu après un relookage de la maquette et du code (encore un site tombé sous le charme de la mode WordPress), semble sonner le glas du webzine satirique, à l'heure où les Adblockers sont de plus en plus utilisés par les internautes.

Ce qui nous amène naturellement à la conclusion suivante :

Le nouveau site du Gorafi est donc un formidable outil de promotion des logiciels bloqueurs de publicité en ligne.

Le Gorafi, nouveau chantre du MFA ?

Sous couvert de continuer à abreuver le peuple du web de boutades satiriques, le Gorafi ne serait-il devenu qu'une coquille MFA ? (Made for Adsense) C'est à dire dont l'unique but est de monétiser des contenus grâce à la publicité en ligne ?

Alors il faut recourir à des méthodes appropriées : les Ad-bloqueurs !

Témoignages d'internautes

Alain R, Tarbes :
"

Avant, je ne comprenais pas pourquoi cette levée de boucliers contre la pub sur le web. Depuis que je suis allé sur le Gorafi sur les conseils d'un ami ambianceur, j'ai tout de suite compris l'urgence d'installer AdBlocker Plus. Depuis je navigue plus rapidement entre les différentes blagounettes, et sans ces espaces publicitaires partout qui cherchent à attirer l'attention. Merci le Gorafi !

"

Madame Gorafi nie

Alors que la mouture destinée à (monétiser son) audience féminine, Madame Gorafi, repose sur le même modèle publicitaire et produit des articles dont le seul vrai objectif semble être le nombre maximum d'encarts publicitaires affichés, on est en droit de se demander combien de temps le nouveau format va perdurer.

Avec ses catégories grand public bien monnayables (thématiques de l'arborescence : Beauté / Mode > beauté / mode / People / Société / Psycho-Sexo > psycho / sexe / Lifestyle / Food / Bien-être / Loisirs / Déco / Culture), la version féminine est prête à capitaliser sur des publicités bien mieux contextualisées que sur son homologue masculin.

Dans sa quête de capitalisation d'audience, le site s'appuie de plus en plus sur les réseaux sociaux et republie tout ou partie de ses articles sur twitter, instagram, g+, tumblr...+

Bref

Si on résume : nouveau Gorafi remanié, lancé sur le buzz de la (fausse) fermeture du site, prétexte à monétisation, et création d'une sous-thématique qui étend la volume de pages pouvant afficher des pubs. Enfin une vraie stratégie payante alors que le version précédente ne rapportait rien !

Ce billet est une élucubration de tissus mensongers et diffâmatoires à l'encontre d'un site honorable qui nous permet de rire gratuitement au travail. Bon pour le buzz c'est vrai : Le Gorafi a depuis l'annonce de son arrêt gagné une quarantaine de nouveaux liens issus d'autant de domaines différents en 3 jours. Et en juin 2015 le site enregistrait 1 million de visiteurs. Mais alors que le site lui-même passe ses commentaires en NOFOLLOW, "bizarrement" il ne compte qu'environ 3% des liens pointant vers lui avec cet attribut. Le site a bien organisé son propre lancement orchestré. Bel opération marketing qui a générée un netlinkig massif, BRAVO les gars et les filles tout s'est bien passé pour assurer un rendement optimisé pour leurs annonces. --- La folie WordPress

Avez-vous remarqué l'engouement suscité par le logiciel CMS gratuit WordPress ? Depuis deux ans on ne tarit plus d'éloges sur cette solution pour lancer son site dans la communauté francophone...

WordPress Fever

C'est une véritable fièvre qui s'empare de l'hexagone depuis quelques années, et l'épidémie de popularité ne fait que croître. A tel point que le sigle WP est aujourd'hui bien souvent synonyme de poule aux oeufs d'or, ou si vous préférez une formule plus choc, aux vendeurs de rêves...

La promesse WordPress

A en croire les plus fervents partisans du CMS (qui sont dans 90% des cas ceux qui ont un génèrent revenu grâce ou via cette solution), le moteur WP serait en tous points idéal. Voici quelques-uns des avantages évoqués le plus souvent :

Promesse entendue

Cette évangélisation de la solution open source (licence GNU GPL version 2) a bien été entendue par un public désireux d'une solution gratuite pour publier des contenus sur le web.

Aujourd'hui plus de 25% des sites web dans le monde sont propulsés par le moteur WordPress.

A tel point que les agences de communication web s'entendent de plus en plus dire, avant même l'analyse des besoins : "Je veux un WordPress".

La messe serait-elle dite ?

Tout comme, pour certains, Google EST le web, pourrait-on dire que WordPress EST le site ?

Le rythme s'accélère et la machine WP s'emballe ?

Une locomotive lancée à toute vapeur

Il y a quelques jours, une proposition d'initiative de formations qualifiantes (reconnues CPF et/ou RNCP) a été publiée sur http://www.wp-spread.com/vers-une-certification-professionnelle-des-formations-wordpress/

De nombreuses initiatives sur et autour WP existent en France, parmi lesquelles voici les plus visibles

On ne compte plus le nombre de noms de domaine qui comportent "wp" dans l'URL, et proposent des produits (thèmes, plugins) ou services pour le moteur de site.

La deferlante "fièrement propulsé par WordPress" se transforme en business-model maintenant que le marché français est bien mature. De nombreux éditeurs logiciels lancent leurs plugins qui en mode fremium-premium, qui avec une licence mensuelle.

Le coeur WP étant gratuit, l'éco-système se développe sur l'ajout de thèmes ou de plugins, leur personnalisation, leur maintenance, leur distribution (de plus en plus en mode SaaS)...
Abonnez-vous, voilà le mot d'ordre.

Est-il encore possible de prendre le train en marche ?

Si vous avez manqué le départ, il est encore possible de raccrocher les wagons en développant vos propres services basés sur WordPress. Soyez ambitieux, visez le marché mondial et proposez vos développements en plusieurs langues.

Mais dépechez-vous ! Il s'agit de vous positionner rapidement avant la saturation du marché !

J'ai aussi vu passer un sondage ou un truc dans le genre pour faire la promotion de WordPress au travers d'un documentaire. Ca s'appelle THINK WP et c'est sur http://wethinkwp.com/fr/ C'est vrai qu'il y a un côté un peu saoûlant parfois à lire tous ces pamphlets à longueur de journées, Wordpress par-ci, WP par-là, c'est un peu le messie... Mais bon, c'est ainsi que se font les marketplaces non ? C'est pareil pour Prestashop en France il me semble. Il est vrai que ce modèle de croissance ne devrait plus étonner : S'appuyer sur une solution logicielle Open Source pour capitaliser sur un nombre croissant d'utilisateurs - d'abord attirés par la gratuité - et ici un public non-informaticien, est largement répandu. Mais encore une fois cette approche présente plusieurs risques dont il est bon d'être conscient : - Dépendance totale à la solution; - Spécialisation qui fait se détourner d'autres solutions peut-être plus adaptées à certaines problématiques client; - Modèle économique de niche qui a besoin d'une taille critique pour devenir rentable - Secteur très concurrentiel qui peut vite devenir bouché : tous les nouveaux entrants étant persuadés que ce positionnement est la nouvelle poule aux œufs d'or et que (CMS aidant), il est facile de s'auto-proclamer expert C'est en tous cas ce que je vois de plus en plus. Des business plans qui reposent sur un bout de la conception web à l'aide d'un seul et unique outil. Ça me semble quand même très précaire; j’espère me tromper ! --- 2015-09-14 11:48 site:sitanim.fr/post/rentree-zen Une rentrée en douceur

Il y a deux types d'individus : ceux qui sautent dans le grand bain de la reprise du boulot et sont sous l'eau jusqu'aux prochaines vacances, et ceux qui y vont progressivement en s'autorisant des prolongations de détente le temps d'un week-end... de quel groupe faites-vous partie ?

pêcheries à saint-michel-chef-chef

Crédit photographique : DualCo https://twitter.com/dualco Septembre 2015

Rentrée Zen

Si vous faites partie du deuxième groupe, tous les prétextes sont bons pour prolonger le bien-être des vacances ! Nous avons testé pour vous un format original d'animation sur les plages de notre bel océan atlantique...

Evènement "AU PIED DES PÊCHERIES" à SAINT-MICHEL-CHEF-CHEF (44)

Au croisement du Boulevard de l'Océan et de l'avenue Michelet sur la plage de Tharon. Des affiches balisaient les lieux. Même si nous avons du demander notre chemin au carrousel installé à 200 mètres des installations, et qui n'avait aucune idée de l'évènement :-)

Pays de Retz Atlantique

CONCERT AU BORD DE L’EAU ET ILLUMINATIONS

Le samedi 12 septembre, en préambule du week-end des Journées Européennes du Patrimoine, l'association Nantaise "Territoires imaginaires" propose comme premier rendez-vous une soirée artistique douce, poétique et lumineuse.

Concert sur la plage :

Au pied des pêcheries

Crédit photographique : DualCo https://twitter.com/dualco Septembre 2015

En début de soirée, les musiciens Marc Morvan et Ben Jarry entraînent le public dans un univers folk aux sonorités douces et épurées.

Rencontre calli-photographiques avec l'artiste calligraphique Julien Breton (Kaalam) qui dessine des formes avec des objets lumineux, qui prennent toute leur signification grâce à la photographie (exposition longue)

Et dès la tombée de la nuit, les paysages maritimes et les pêcheries au carrelet se révèlent par les illuminations concoctées par Territoires imaginaires.

crépuscule au bord de mer à saint-michel-chef-chef

Crédit photographique : DualCo https://twitter.com/dualco Septembre 2015

Des paysages zen et sources d'inspiration, pour mieux humer l'iode le temps d'une escapade en bord de mer. Inspiration, expiration : recentrez-vous sur la méditation de ces cabanes de pêcheurs appelées "pêcheries" qui se détachent de l'horizon après une belle journée ensoleillée.

Pendant que la plupart de nos congénères restent dans les grandes villes depuis qu'ils sont revenu de vacances, nous avons choisi de faire une pause ce samedi 12 septembre, de sortir et de nous ouvrir à la contemplation. Nous ne regrettons pas, comme vous pouvez vous en douter.

Pour en savoir plus sur l'organisateur et suivre de plus près l'actualité de l'association Territoires Imaginaires : http://territoires-imaginaires.fr/

--- pourquoi-gorafi-fini 2015-09-01 13:18 Pourquoi le Gorafi est bel et bien fini

L'annonce hier lundi 1er septembre de la fin du Gorafi, rapidement démentie dans la journée par les experts du web (ayant décelé une redirection temporaire du site), était bien un fake destiné à faire le buzz. Aujourd'hui le site est en ligne qui arbore un nouveau design. Mais cette évolution majeure place maintenant le site de désinformation dans la catégorie des sites mainstream, ce qui pourrait signifier la mort du gorafi tel que nous le connaissions. Décryptage.

Une page de désinformation se tourne

Le Gorafi, ce webzine de news satiriques, souvent calquées sur l'actualité sociale, économique et politique, vient en cette rentrée de septembre de changer son fusil d'épaule.

Gorafi News Network est une SAS de 200 euros basée à Paris et qui annonce 3 directeurs de publication. Créé à la rentrée 2012 et non en ligne depuis 1826 comme le site le prétend dans sa page "à propos", le journal de "toute l'information selon des sources contradictoires" vient de passer du statut de site satirique à l'humour potache à véritable USINE A CLIC.

En effet le nouveau design responsive arbore fièrement (ça c'est l'apanage de WordPress) une colonne à droite marquée "Publicité". C'est nouveau non ? Pour l'instant il n'y a rien, sans doute pour voir les réactions en y allant progressivement.

A l'occasion de ce redesign, le site a fait un sacré coup de buzz en publiant un tweet "le Gorafi, c'est fini" et en redirigeant ses pages d'articles vers un laconique "merci". Le succès rencontré a fait mouche et a permis de lancer avec grand succès (et à peu de frais puisque c'est l'internaute viral qui régale) ce site optimisé pour le référencement et qui permettra désormais d'engranger quelques sous.

Il n'y avait pas de raison, finalement, pour que cette audience ne finisse pas par être monétisée, n'est-ce pas ?

Ce nid à troll (la richesse éditoriale du site tient autant des articles que de l'armée de commentateurs réguliers) base donc son "modèle économique" sur l'humour satirique en mode collaboratif : l'auteur lance un sujet d'un ou deux paragraphes et les commentaires complètent l'article pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines, tout en favorisant le partage sur les réseaux sociaux.

D'ailleurs, nous devons avouer ici à Sitanim que nous participons ponctuellement aux commentaires, ou que nous interagissons avec des thèmes traités par le webzine, à l'instar du drame des chaussettes orphelines http://www.legorafi.fr/2013/03/01/une-lessive-entiere-sans-chaussette-orpheline/ pour lequel nous avons pondu une véritable ode à la chaussette orpheline ici-même.

Prochaine étape : le modèle payant

Gageons que d'ici quelques mois, quand les tableaux de bord et autres indicateurs de fréquentation auront atteint des sommets (c'est tout ce qu'on leur souhaite, car chez Sitanim on aime bien lire le Gorafi, c'est une autre forme d'animation), une version payante sera mise en place pour accéder à la primeur de la désinformation, ou pour bénéficier de fonctionnalités supplémentaires (un gestionnaire de profil qui calcule votre matching avec d'autres membres si vous êtes à la recherche de l'âme sœur par exemple).

Ainsi va le Monde, pardon, le Gorafi. Amen.

Source : http://legorafi.fr

--- 2015-03-29 22:47 La Logan MCV, un véhicule dit "Flex Fuel" : économique et écologique ! Les bioéthanols, vous en avez entendu parler ?

Il s'agit de carburants modernes (bio-carburants, agro-carburants) issus de matières renouvelables, des végétaux (betterave et céréales dans l'Hexagone). Le superéthanol E85 est ainsi appelé "carburant de l?après pétrole".

Des aides gouvernementales sont apportées aux possesseurs de Logan, et pour les particuliers, une exonération de 50% à 100% de la carte grise selon les régions, et un abattement de 40% sur les taux d?émissions de dioxyde de carbone (plafond = 250g/km) (donc pas de malus).

Les véhicules "Flex Fuel" (en entier flexible-fuelled vehicles, et en français véhicule à carburant modulable - VCM) , sont capables d?adapter automatiquement leur fonctionnement selon le carburant utilisé : Sans Plomb 95, E85, ou encore mélange des deux. L'E85 étant plus corrosif que le SP traditionnel, il convient de prendre ses précautions si vous ne voulez pas changer joints, calculateurs, injecteurs et autres pièces.

Les possesseurs de Logan MCV motorisation 1.6 16v 105 (à partir du milieu des années 2000) sont tranquilles, car leur véhicule est tout à fait compatible, sans kit e85 ou autre modification.

Il en va incidemment de même pour le supercarburant sans plomb 95-E10 (SP95-E10), qui comporte une teneur bien moindre en éthanol, dont la liste de véhicules compatibles a été arrêtée en décembre 2009. Avec un prix au plus bas de 0,849 euros/litre (prix constaté en Loire-Atlantique), il va sans dire que la Logan MCV 1.6 16v 105 va faire des heureux à la pompe !

Les avantages sont donc multiples :

Enfin, rappelons l'avantage écologique : l'E85 permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% en moyenne sur l?ensemble du cycle de vie (de sa production à sa consommation, pas sur le critère émission de pollution) ;-)

Sources :

--- 2015-03-29 22:45 Ode à la chaussette Petit tracas du quotidien, aux grand maux les grands remèdes, cette chaussette orpheline aura son poème sans lendemain.

Dans mon tiroir
un groupe de chaussettes orphelines
attend d'envelopper un pied dépareillé...

Tant d'habits de pied esseulés s'ennuient dans mon grenier, au fond d'un carton entier de ces chaussettes sans doubles, en parfait état mais inutilisées de crainte d'attirer le regard et de provoquer la risée de celui ou celle qui les porterait. D'aucuns portent bien des chaussettes de sport blanches sous un pantalon et des mocassins...


En bas du placard
une chaussette seule
regrette de n'être trouée :
jetée aux rebuts, son tourment eut cessé !

Réhabilitons la chaussette seule, promise sinon à entériner le gâchis sublime de notre société guidée par des canons de beauté si stupides ! Nos deux pieds sont différents, à l'image de tout notre corps asymétrique, pourquoi les forcer à se chausser sous la bannière de l'uniformité ?

Oui à la chaussette orpheline, chantre du non conformisme !

Ma chaussette bleue ressemble à toutes les autres
et pourtant quand je la roule sur une sœur jumelle
je m'aperçois au toucher qu'elles ne sont que d'une lointaine parenté :
épaisseur, longueur, usure et couleur composent sa singularité.

Pour finir un haïku en l'honneur de Twitter :

Aujourd'hui est lancée la machine à gazouillis un tweet s'est envolé Haïku en folie


ADDENDA du 04.03.2016 : FRANCE CULTURE fait un article sur le "Missing Sock Disorder Syndrom" (Syndrome de la chaussette orpheline) http://www.franceculture.fr//emissions/sur-les-docks/le-syndrome-des-chaussettes-orphelines
--- 2014-11-28 08:37 Black Friday

Aujourd'hui vendredi 28 novembre, c'est le black friday. Une bonne affaire, surtout en terme de communication ! #BlackFriday

Black Friday

Vous rappelez-vous du Cyber Monday ?

Le "vendredi noir" (qui n'est pas sans rappeler le "jeudi noir" de l'histoire américaine) lance traditionnellement la période des achats de Noël au lendemain du Thanksgiving.

De très nombreuses enseignes commerciales jouent aujourd'hui de cette occasion supplémentaire d'attirer le consommateur, online et offline.

Cette année pour la première fois en prospectus papier sur la région nantaise, des grandes surfaces de vente comme Auchan ou Géant Casino communiquent en effet sur des promotions exclusives pendant 24h.

Prudence sur les bons plans

Rappelons toutefois qu'il ne faut pas se précipiter outre mesure car le Black Friday offre une occasion en or pour les commerçants.

En effet, cette journée exceptionnelle permet souvent de liquider quelques produits qui se vendent mal ou peu, par exemple en permettant d'écouler les stocks de produits en fin de vie ou remplacés par de nouveaux modèles (l'exemple parfait : la tablette tactile Samsung Galaxy TAB 3 de 10 pouces, qui est depuis quelques mois remplacée par le nouveau modèle Galaxy TAB 4).

Avec cet exemple, la TAB 3 est vendue 229 avec 30 euros de remise immédiate soit 199 euros, alors que la TAB 4 se trouve aux alentours de 240 euros. Ne vaut-il pas mieux investir 40 euros de plus, au lieu d'acheter un produit obsolète ?

Les meilleurs bons plans semblent plutôt s'appliquer aux produits dématérialisés, car il n'y a alors aucune contrainte de stockage ni logistique pour le commerçant, et donc potentiellement moins de "fausse bonne affaire". Ainsi, des logiciels ou des services affichent aujourd'hui -20% de réduction, ce qui peut s'avérer intéressant.

Etats-Unis vs France

Cette démarche marketing américaine porte-t-elle ses fruits en France ?

Difficile de juger, selon les médias en ligne qui peinent à expliquer l'origine du terme "black friday". Pour 01Net, cela viendrait du fait que les commerçant peuvent voir passer leur compta dans le noir après avoir été dans le rouge (c'est à dire que les vente du ce vendredi très spécial leur permettent de recouvrir un éventuel solde déficitaire), http://pro.01net.com/editorial/634126/e-commerce-les-enseignes-francaises-tentent-dimporter-le-black-friday/,

alors que pour Libération c'est dû à l'affluence en magasin qui évoque l'expression "noir de monde", http://www.liberation.fr/economie/2014/11/27/le-black-friday-rendra-t-il-les-francais-dingues-comme-les-americains_1151818  

Aux Etats-Unis le phénomène peut provoquer des mouvements de foule et fait chaque année des blessés. Car Outre-Atlantique, les promotions peuvent atteindre 80%, ce qui explique l'engouement et les tactiques que peuvent fomenter les acheteurs les  plus avides, la plus connue étant de dormir devant le magasin pour être parmi les premiers à pénétrer à l'intérieur à l'ouverture (et donc, un sutcroît de fatigue et de stress qui peut ensuite engendrer incivilités, violences et accidents).

Rien de comparable en France où les baisses de prix sont bien plus légères (-10% sur l'Ipad à la Fnac par exemple) et le public peu au fait de cette tradition consumériste américaine.

Un flop comme Halloween ? 

Du coup, d'autres éditorialistes ne manquent pas de faire la comparaison avec le phénomène Halloween (Cf. Les Echos, http://www.lesechos.fr/journal20141124/lec2_industrie_et_services/0203957366596-une-operation-commerciale-qui-arrive-en-france-1067387.php), qui malgré toutes les opérations commerciales entreprises sur l'hexagone depuis une quinzaine d'années, ne parvient pas à s'imposer :

Combien de petits lutins sont venus frapper à votre porte le 31 octobre dernier ?

Et parmi les rares candidats au déguisement, combien ont su réciter la phrase traditionnelle "Treats or tricks ?"

Et expliquer sa signification ? Bref.

Tout ça est hautement culturel : quand cela n'est pas ancré dans l'histoire culturelle du pays, cela ne parvient pas vraiment à s'implanter.

Bien sûr qu'il y aura quelques retombées économiques positives, c'est statistiquement indéniable. De quel ordre ? Attendons la semaine prochaine afin de dresser le bilan black friday + cyber monday !

-- 2014-05-26 11:58 Mise à jour de blog Un blog est, par nature, un outil et support de communication en ligne qui est censé faciliter la mise à jour... Mais cette possibilité est-elle plus une contrainte qu'une liberté ?

Quelle est la fréquence de mise à jour de blog idéale ?

Une périodicité mensuelle est un bon compromis, organisée autour de l'ajout de nouvelles fraîches et la publication d'informations de fond, plus factuelles.

On considère qu'au delà d'un mois, le blog peut desservir l'image de l'entreprise s'il n'y a aucune annonce justifiant l'absence de communication (par exemple, pensez à écrire un billet sur un déplacement qui vous mettra hors de portée d'un ordinateur ou un évènement qui va vous mobiliser pendant tout le mois).

S'il s'écoule plus d'un mois entre deux billets, vos lecteurs auront tendance à vous oublier, et il vous faudra les reconquérir alors qu'ils vous étaient acquis !

Ce délai d'un mois maximum est relativement observé par la quasi-totalité des blogueurs "sérieux" et influents, quel que soit leur secteur d'activité, leur sujet, leurs produits ou services.

En revanche, publier plus souvent dépend d'un plus grand nombre de facteurs, comme le thème du blog, sa saisonnalité, son environnement culturel, géographique, économique; enfin l'actualité de sa sphère relationnelle et professionnelle.

Publier deux à trois billets par mois est tout à fait normal, d'autant qu'il est possible de varier les typologies de contenus... C'est ce que nous allons aborder dès à présent !

Animer un blog au travers de ses contenus

Tout comme les médias traditionnels comportent leurs propres codes, le blog sur internet peut mimer la stratégie éditoriale du support papier !

Voici 5 conseils pour vous aider à répartir la charge rédactionnelle :


Attention toutefois à ne pas trop en faire :

Le blog doit rester un support, pas devenir un outil de communication aliénant


A ne pas confondre avec les réseaux sociaux ! Les usages ne sont en effet pas les même. Dans la chaîne de publication, par ordre d'importance dans la hiérarchie, on doit retrouver du plus important au moins important :

  1.     Le site corporate / institutionnel : qu'il s'agisse d'un site vitrine ou d'une boutique en ligne, c'est lui qui représente votre activité, vos services, vos produits... Il doit donc être irréprochable à tous les niveaux (nous y reviendrons dans un prochain billet qui traitera des pré-requis de votre site officiel)
  2.     Le blog, officiel ou s'appuyant sur une solution "gratuite" (blogger, tumblr, portail wordpress...)
  3.     Les outils et/ou services complémentaires selon les activités : forum, wiki..
  4.     Les réseaux sociaux : compte Facebook, Twitter, Pinterest / les réseaux professionnels Viadeo, LinkedIn, DoyouBuzz, Xing...

La fréquence de publication sur les réseaux sociaux n'a rien à voir avec celle de mise à jour des pages de votre site ou blog ! Veillez à ne pas mélanger les différents canaux de communication, vous risqueriez de perdre vos lecteurs. Tout comme votre offre commerciale et/ou votre stratégie doivent être claires, vos outils doivent être adaptés et répondre à des caractéristiques spécifiques.

Ne vous éparpillez pas sur tous les supports, ne semez pas la confusion, ne répétez pas le même message sur tous les canaux de promotion !

L'animation de votre blog sera donc mûrement réfléchie et planifiée !

En suivant les conseils développés au cours de cet article par Sitanim, votre service de rédaction web, vous rendrez service à vos lecteurs en leur adressant une communication adaptée, et vous bâtirez votre présence en ligne de manière durable.

Le mois prochain, nous aborderons les spécificités techniques des blogs administrables sur internet. D'ici là, profitez bien des rayons du soleil enfin revenu ;-)

---- 2014-04-23 12:13 Rédaction sémantique

Rédiger pour les moteurs de recherche, à contrario de rédiger pour les humains, est souvent mêlé à la notion de sémantique : il convient de donner du sens aux articles, principalement en utilisant des dictionnaires / thésaurus correspondant au thème abordé. Voyons comment traiter cette demande récurrente dans les appels d'offres.

La rédaction web est en pleine mutation. Après avoir consisté à rédiger des communiqués de presse et des articles de type "publi-rédactionnels", elle se trouve maintenant à un croisement. En tous cas, c'est ce qu'il semblerait :

SEO, Ecrire pour les robots ?

Robot Google papier Yakamama

Légende photo : Google bot paper toy

Crédit Photo : Yakamama

Source : http://www.yakamama.com/google-bot-paper-toy

Longtemps considéré comme la matière brute du référencement naturel via la production de contenus textuels, la tâche d'écrire pour les robots consiste principalement à générer du texte au kilomètre. Ce flot de phrases n'a pas pour vocation d'être particulièrement qualitatif mais doit cibler un mot ou un ensemble de mots-clés liés au thème central.

Des contraintes techniques parfois basées sur des mythes

Dans le milieu du référencement, les idées reçues sont parfois érigées en règle absolue. Elle sont souvent nées de mauvaises interprétations, ou d'interprétations excessives, de textes ou de communications faisant généralement autorité, comme le démontre (et le démonte) le consultant S.E.O Laurent Bourrelly sur son blog avec l'article "La légende urbaine des 100 liens par page" http://www.laurentbourrelly.com/blog/1199.php

Il n'est pas rare de trouver des commandes de textes affublées de considérations techniques plausibles mais parfois saugrenues. Par exemple, le rédacteur web doit respecter un nombre précis de répétition du mot-clé principal et des mots-clés secondaires selon une fréquence imposée. Ce ratio a souvent été un paramètre pris en compte par des logiciels d'audit SEO. S'il n'est pas complètement faux - car il s'appuie sur une analyse des brevets déposés par Google sur la position d'un lien (le mot-clé étant souvent publié sous forme de lien) dans le texte, position étudiée sous tous les aspects (par rapport à la structure du code, de la page, des phrases précédentes et suivantes...) - ce critère n'en reste pas moins une (et seulement une) des composantes de l'algorithme utilisé par le moteur de recherche.

C'est à dire qu'appuyer sa stratégie de rédaction pour les robots sur ce seul facteur est voué à l'échec systématique : la comparaison de plusieurs articles publiés sur un site et présentant le même schéma structurel retournera un signal évident qui pourra passer pour de l'automatisation, de la génération de texte assimilable à de la bouillie qu'aucun lecteur humain ne supportera de lire.

Le nombre minimum de mots ou de caractères par article

Les offres de rédaction indiquent souvent une longueur-type d'article. On retrouve souvent des indications de type "article de 300 mots minimum" pour passer outre le filtre Panda (détection "thin text content" : peu de contenu).

Mais bien entendu, si le pigiste n'est pas à quelques mots près, le nombre de mots en sus ne dépasse généralement pas l'équivalent d'une phrase (car au delà, c'est du travail non rémunéré...) Le bot se retrouve donc avec une taille de contenu oscillant autour de 300 caractères avec plus ou moins 5%. Une variation systématiquement si infime retourne également un signal évident au moteur. Là encore, c'est un piège dans lequel tombent beaucoup de prestataires et de commanditaires...

Le balisage sémantique

Encadrer chaque mot-clé de la balise HTML strong, faire des liens sur des en-tête h, tout cela est désormais comptabilisé, analysé et traqué par le filtre Penguin. La sur-optimisation technique adresse un signal supplémentaire à Google et le renseigne sur la probabilité de tentative de spam.

Pour prendre une analogie simple avec notre environnement quotidien, cela revient à comprendre qu'une personne qui s'exprime en criant sans cesse n'a finalement rien à nous dire d'intéressant, et qu'elle cache le manque de fond par la forme agressive de sa communication. Une fois que nous avons écouté cette personne pendant 2 minutes et que nous avons compris qu'elle ne s'exprimait que de cette façon, il est impossible de distinguer les informations qu'elle émet, cela est fatiguant, stressant, et nous pousse à porter notre attention ailleurs.

Modérer et pondérer ses propos

Nous venons d'aborder quelques-uns des critères souvent requis de manière systématique dans les missions de référencement naturel. Il doit être maintenant clair pour le lecteur que l'application de ces conditions ne doit se faire qu'avec un minimum de recul.

SMO, écrire pour les humains ?

Sur un autre plan, annoncé comme le futur du référencement par tous les experts qui clament la mort du SEO depuis des années, le Social Media Optimization concerne l'humain, et consiste à miser sur la séduction du lectorat. Les leviers les plus évidents peuvent être :

Le linkbaiting 

Rédiger des titres accrocheurs, voire même racoleurs : toute l'intelligence émotionnelle du concepteur-rédacteur est sollicitée pour amener l'internaute à cliquer sur ce lien noyé dans une page web ou un flot incessant de messages (timeline twitter, mur facebook ou googleplus)

Le buzz ou viralité

Il faut avoir du flair pour saisir l'air du temps, au tweet près (et donc détecter les tendances), afin d'utiliser un sujet porteur qui pourra vous amener des lecteurs.

Pour en savoir plus sur les leviers de l'acquisition de traffic avec le SMO, lire le très bon article sur http://24-heures-referencement.fr/post/2012/05/15/Social-Media-Optimization

L'inconvénient immédiat du SMO, n'en déplaise à ses plus fervents défenseurs, c'est qu'il a tendance à prendre les individus pour des marionnettes prévisibles. Et certains adeptes de l'optimisation sociale n'hésitent pas à utiliser cette stratégie sur du très court-terme, en attirant le lecteur vers des contenus de piètre qualité et décevants. Ceux-là n'ont pas compris l'adage "Chat échaudé craint l'eau froide" et prennent le risque d'établir leur communication sur un feu de paille...

On retrouve bien évidemment la sémantique dans le SMO, mais de façons beaucoup moins prégnante, car le lecteur aura vite compris de quoi l'article en retourne sans avoir besoin de truffer chaque paragraphe de mot-clé. A ce niveau, tout l'Art de bien rédiger pour le web consiste à adapter le niveau littéraire et le style au lectorat ciblé. Mais également, et beaucoup de prestataires SEO n'en tiennent pas compte, au média sur lequel les contenus sont publiés.

Conclusion

En conclusion, rédiger sémantiquement n'est pas une garantie de résultat pour du référencement naturel. C'est plutôt une des composantes de ce métier aux multiples aspects. Mais rappelons-nous que Google n'est pas un moteur sémantique au sens strict; qu'il fonctionne de plus en plus en manipulant les concepts et les entités nommées (knowledge graph, cf. http://www.google.com/insidesearch/features/search/knowledge.html). Attention au buzz donc, et à ne pas faire naître de nouvelles légendes autour du SEO !

En outre, il est évident que SMO et SEO sont devenus indissociables, l'un appuyant et crédibilisant l'autre. Ouvrez votre horizon et pensez stratégie de rédaction globale !

--- 2014-04-23 11:21 Sous-traitance rédactionnelle

En matière de rédaction web (online et offline), ce ne sont pas les prestataires qui manquent... La plupart des entreprises offshore n'hésitent pas à contacter les sociétés de communication françaises en proposant leurs services, parfois exhaustivement comme ci-après !

Sous-traiter sa rédaction

Nous sommes une société de traitement de données informatiques délocalisée à * et nous aimerions vous faire part de notre désir de collaborer avec vous.

Nous nous spécialisons dans la

et bien d'autres domaines. Nous travaillons actuellement avec plusieurs boites dont entre autres * * * pour des commandes de rédaction de contenus, modération de contenus, blog commenting, forum commenting, etc.

Nous disposons d'un ensemble d'équipes diplômées et qualifiées chacune dans leurs domaines respectifs. Vos activités coïncident parfaitement avec les nôtres, c'est pourquoi nous aspirons fortement à vous compter parmi nos Clients. Nous pouvons mettre à votre disposition, dans les plus brefs délais, une équipe dédiée, qui se chargera de traiter vos commandes selon vos critères et vos exigences en terme de qualité et de quantité.

Ou encore :

* est composé de 50 rédacteurs haut niveau en langue française au cas où vous souhaitez sous traiter votre contenu web.

Les critères de sous-traitance

Texte au kilomètre, mots-clés fournis, optimisation SEO à faire sur les contenus : comment définir le cadre de la rédaction sous-traitée ?

Faites-nous part de vos pratiques dans ce domaine, nous sommes à l'écoute de vos exigences pour pouvoir vous apporter une réponse adaptée au meilleur coût !

Les critères pour confier une mission de sous-traitance rédactionnelle sont souvent liés aux points suivants :

  1. Nombre de caractères / nombre de mots par article
  2. Densité des mots-clés / ratio de répétition et dictionnaire
  3. Recherche préalable des mots-clés
  4. Optimisation "InText" avec balisage sémantique / SEO
  5. Soumission sur annuaires, blogs, etc
  6. Rapport complet en fin de mission

On assiste de plus en plus à des copier-coller d'appels d'offres ou de prestations de netlinking : fuyez-les !

---- site:sitanim.fr/post/generateur-article-automatique Générateur d’article automatique 2014-04-23 10:42

Bienvenue dans l’ère du spin trading, de la génération automatique de contenu pour le web. Vous cherchez des textes pour alimenter vos blogs ? Inutile d’aller plus loin, de faire sous-traiter la rédaction de texte dans les pays offshore ! L'heure du Master Spin Deluxe serait-elle arrivée ?

Des milliers de lignes de textes uniques

Rédigés par des professionnels de la rédaction web.

Produire des contenus de qualité apparaît comme le passage obligé pour fidéliser son lectorat et accroître sa popularité sur internet. De fait, un site publiant des articles qualitatifs améliorera obligatoirement sa visibilité dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Alors que de plus en plus de webmasters et autres éditeurs de sites web recherchent des prestataires pour alimenter leurs pages, la demande se fait plus forte envers les rédacteurs qualifiés car la sous-traitance offshore ou la production automatique combinatoire (textes assemblés à l'aide d'une matrice, le masterspin) ne donnent que des résultats bons pour alimenter des sites de second ou troisième niveau, voire pire (on parle alors de bouillie pour les splogs)

Sitanime vous propose un tour d'horizon des meilleures pratiques en matière de rédaction pour le web, mais aussi les adresses et références des professionnels de la production d'écrits en ligne.

A l'heure où la production de contenu pour le web devient un axe principal évident dans la stratégie de référencement internet, les rédacteurs sont de plus en plus sollicités.

Le profil du french rédacteur SEO ?

Des trucs en plus : la connaissance des supports web à utiliser : cms, blogs, wiki, etc afin de les paramétrer au mieux pour maximiser l'impact de ses écrits

D'autres trucs en plus : la connaissance des sites utiles et de leur efficacité en terme de référencement

Encore mieux : la maîtrise de ces sites/outils, ce qui permet de garantir les délais de publication, et donc de gérer la chaîne du projet de bout en bout (découpage des tâches : écrire, mettre en forme, soumettre, publier...)

--- 2014-04-23 09:55 site:sitanim.fr/post/photographie-insectes Photographie d’insectes

Insectes et petites bêtes

On connaît la chanson : « les insectes sont nos amis, il faut les aimer aussi… » et c’est ce que se propose de faire le site de photographies des petites bêtes qui vivent dans nos jardins de France…

Ce site capture des scènes animalières, comme la capture des proies par certaines espèces d’araignées, mais aussi des poses plus majestueuses comme les prises de vue de libellules, de mantes religieuses ou de chenilles. Sur insectes.jardin.free.fr, vous trouverez tous un tas de clichés insolites des animaux qui vivent au quotidien à nos côtés, dès qu’un bout de gazon ou qu’un lopin de terre leur pemet d’y trouver un microscosme favorable.

Des photos sans prétention

Précisons que les images présentées sur le  site sont l’oeuvre d’un photographe amateur dont le but est simplement de partager quelques témoignages visuels. Afin, sans doute, de mieux identifier, connaître et comprendre ces animaux si proches de notre habitat. Il ne s’agit pas de macro-photographies, car l’appareil utilisé est un simple APN (appareil photo numérique) compact de 1ère génération. Pour parvenir à saisir quelques gros plans, il a fallu s’approcher avec une infinie patience des sujets observés. Et sur le nombre d’insectes et autres bestioles immortalisées, quelques-uns méritent le coup d’oeil !

Insectes du Jardin (http://insectes.jardin.free.fr/ comprend également des textes explicatifs ou descriptifs des situations saisies au vol ou à l’affût. Et en fonction de l’animal photographié, des liens vers des compléments d’informations lorsqu’il s’agit d’une espeèce protégée ou au contraire devant faire l’objet d’une déclaration (ceux que l’on appelle NAC : nouveaux animaux de compagnie).

Quelques conseils jardinage

Accessoirement, le site partage aussi quelques conseils de jardinage issus de l’expérience du photographe. On peut ainsi apprendre sur la fabrication d’un compost lorsqu’on habite en lotissement, la construction de petits nichoirs à insectes, principalement avec des matériaux de récupération, la mise à disposition de nourriture pour les oiseaux et les suggestions pour faire de votre jardinet un refuge LPO.

En définitive ce site tire le portrait de plusieurs dizaines d’insectes et animaux en tous genres; si vous n’avez pas peur que la petite bête mange la grosse, parcourez sa galerie de portraits !

--- site:sitanim.fr/post/campagne-de-referencement 2013-03-29 10:16 Campagne de référencement Pour augmenter sa visibilité sur internet, une campagne de référencement naturel bien menée joue un rôle de levier primordial. Étudions pourquoi, et comment, à l'aide d'un cas concret.

Reverse enginnering en référencement naturel

Une campagne de référencement naturel s'organise, pour nous, de la manière suivante :

Chacune de ces étapes est constituée d'un ensemble de tâches auxquelles on va affecter des moyens : en temps et en ressources (matérielles, logicielles, humaines).

De plus, chacune de ces étapes s'inscrit dans une démarche qualité : à partir de normes et de processus bien définis, des mesures de validation et de correction sont appliquées.

Ainsi, toute la chaîne du référencement est déployée selon un modèle interne à Sitanim qui permet d'en optimiser la portée. Ce modèle, non figé, accepte les révisions et les évolutions. 

Les étapes décrites ci-dessus feront l'objet d'articles sur le site officiel ou de billets sur ce blog. Nous allons aujourd'hui, dans un premier temps, analyser un cas concret en référencement naturel.

Nous partirons de cette étude de cas pour expliquer chaque étape ultérieurement, à la manière du reverse engineering logiciel dans le domaine du développement informatique.

Une communication multi supports

Étudions une campagne basée sur la rédaction de contenus pour une entreprise de services aux particuliers et professionnels.

A travers un travail rédactionnel et une publication sur différents outils de publication en ligne, l'objectif de ce site est d'accroître naturellement son visitorat/trafic, et surtout de se faire connaître auprès de sa cible.

S'agissant de services de nettoyage et d'assainissement de l'habitat par la lutte contre les nuisibles, l'audience ciblée est principalement locale.

Il s'agit donc de :

  1. Travailler le branding : faire connaître le nom auprès du grand public, et développer sa visibilité sur internet de manière générale
  2. Se faire connaître localement, afin de toucher une cible qualifiée de prospects.

Ces deux phases peuvent se faire dans n'importe quel ordre, le principal étant de les mener de front afin qu'elles se complètent.

Choix des supports

Les supports retenus ont fait l'objet d'une sélection selon plusieurs critères : âge du support, réputation, type de support, visibilité du support...

Concrètement, cela se traduit par : des annuaires de qualité, comme celui-ci ou celui-là , des réseaux sociaux, des sites d'actualités, des sites de sondage, des sites de journalisme et des sites d'information généraliste...

En faisant usage de cette grande variété de supports, la campagne de référencement bénéficie d'un profil naturel d'acquisition de notoriété.

Toute la stratégie d'une opération de communication durable se base, chez Sitanim, sur cette condition sine qua non. C'est ainsi que les meilleurs résultats ont été obtenus et restent pérennes dans le temps. Nous invitons nos lecteurs à consulter nos pages de références sur les positionnements acquis. La plupart de ces excellents résultats en première page de Google sont encore en place aujourd'hui, parfois plusieurs années après la fin de la campagne de référencement naturel !

Nous pouvons donner quelques conseils et astuces à notre lectorat : La mixité des contenus doit s'adapter à la variété des supports. On ne communique pas de la même façon sur un annuaire que sur un site d'avis et de partage d'opinion

Cette recommandation, simple en apparence, n'est pas si facile qu'elle n'y parait car elle demande un effort de préparation de son fonds éditorial. Mais nous avons pu constater que c'était la garantie d'un résultat optimisé.

Tirer profit de sa veille internet

Voici un autre conseil prodigué par notre agence de production et de gestion de contenus. Il est inutile de mettre en place des outils d'automatisation de surveillance en ligne si les informations collectées ne sont pas exploitées.

Chaque jour de nouveaux supports apparaissent sur internet, et le font savoir. Pourquoi attendre avant de les mettre à profit ? S'ils s'inscrivent dans les besoins de votre campagne (voir les critères énoncés dans le paragraphe ci-dessus), utilisez-les derechef ! Un nouveau site d'information généraliste est lancé ? Publiez votre article dans ses pages ! En adaptant vos écrits au format du média, vous vous assurez une richesse éditoriale qui ne pourra être que bénéfique à votre campagne. La longueur des rédactionnels est ainsi un bon critère différenciant que l'on peut mettre en œuvre sur des sites de type brèves d'information.

Garantir une campagne qualitative

La diversité, nous venons de le voir, est un gage majeur de la bonne qualité d'une campagne de référencement naturel. Mais le fondement reste invariablement la qualité de ses contenus : seule une grande richesse éditoriale  permet d'optimiser le retour sur investissement de l'opération de communication.

Sitanim espère que cet article vous aura éclairé sur la mise en place d'une telle action. Nous vous invitons à vous abonner à nos flux de publication pour être informés de nos prochains articles sur ce thème.
En attendant, nous aimerions recevoir vos avis : merci de nous faire part de vos remarques en nous laissant un commentaire.
Nous nous ferons un plaisir d'y répondre dans les meilleurs délais.
Merci par avance et à très bientôt !
--- 2012-12-06 16:04 ghostwriter

Le marché de la rédaction web, ces temps-ci, ressemble de plus en plus à un comptoir indigne de la traite des ghost-writers, ces écrivains de l'ombre, qui rédigent des œuvres pour le compte d'autrui...

Les éditeurs de sites

Sont des propriétaires qui ont investi dans des moyens de production : outils, situation, marché... ce qui revient à dire, ramené au secteur internet : un CMS WordPress ou un forum PhpBB est installé sur un site, avec un super nom de domaine, sur un marché porteur, probablement une niche sectorielle sur laquelle il est encore possible de percer et de générer quelques revenus.

Les webmasters éditeurs de site web sont confrontés au problème de la production de contenus. Or bien souvent, il est difficile d'être spécialiste en tout : un bon webmaster ayant configuré un CMS attractif, visuellement agréable et optimisé pour le référencement, ne sera pas toujours expert en domaining, ni expert en webmarketing tout court : trouver les marchés porteurs n'est pas forcément à la portée du premier venu.

Il en va de même de la rédaction web : inutile de continuer à chercher une offre de rédacteur discount, car les textes produits vont aller directement remplir les indexes secondaires de la base de Google : peu ou pas de valeur ajoutée signifie dorénavant la relégation en seconde voire troisième (noindex) zone...

Vers une recherche de rédacteur SEO + SMO

Dorénavant les articles doivent répondre à des critères qualitatifs techniquement (SEO inside) et sur le plan éditorial : titres accrocheurs, paragraphes adaptés à la cible et à la thématique, recherche et insertion de médias afin d'illustrer et d'enrichir le sujet...

--- 2012-11-11 13:21 Référencement et rédaction discount

Dans le but d'obtenir des prestations toujours moins chères, certains commanditaires n'hésitent pas à chercher des forfaits discount en se basant sur des offres bien visibles et identifiées sur le marché... C'est le cas de l'annonce suivante, qui est un copié-collé pratiquement mot pour mot des packs que propose un prestataire en rédaction et référencement web bien connu dans le milieu SEO francophone...

Cloner une prestation pour un coût ridicule

Voici le descriptif d'un appel d'offre soumis sur une plateforme de mise en relation entre porteurs de projets et prestataires internet :

A) Soumettre le site sur les principaux annuaires.

 B) Rédiger et soumettre 10 communiqués de presse

 C) Soumettre le site sur des plateformes Digg-like


Fournir un rapport de soumission en fin de prestation.

Or il se trouve que ce descriptif correspond en tous points à des offres de services web en ligne depuis plusieurs années. Le commanditaire se contente donc de récupérer le descriptif de missions existantes en espérant réaliser des économies par rapport au prix de la prestation originale désirée. Ce nivellement par le bas ne cesse de tirer les prix tout en faussant le marché avec une logique de clonage des tâches.

Dumping SEO

Ce genre d'appel d'offres, même s'il est défendu par certains des prestataires qui en rendent possible le fonctionnement et le développement (en sciant la branche sur laquelle ils sont assis), est révélateur d'un état d'esprit réducteur qui ne survit qu'à court terme. Le moins-disant étant toujours une stratégie transitoire qui provoque plus de dégâts qu'elle ne répond à des problématiques.

Merci de réagir en nous faisant part de vos commentaires et avis ci-dessous !

---- Campagne contre l'abandon 2012-07-12 09:40 Non à l'abandon des sites web pendant l'été !

Alors que tous les estivants fuient la morosité d'une météo aussi instable que maussade un peu partout dans l'hexagone, bon nombre d'éditeurs de site délaissent leur clavier pour aller s'allonger sur le sable !

Déléguez la mise à jour éditoriale de votre site

http://www.sitanim.com/mises-a-jour-estivales.php

Confiez l'animation de vos pages à une webagency spécialisée dans la gestion des contenus web ! Les prestations réactionnelles peuvent être de différente nature :

L'été est une période cruciale pour accroître votre visibilité sur internet. C'est en effet le temps de définition stratégique, de planification et de lancement des campagnes d'acquisition de trafic naturel et ciblé.

Les deux mois de Juillet et Août représentent un laps de temps crucial dans le roadmap et le cycle de gestion de votre projet : c'est au cours de ces 60 jours que Sitanim va préparer votre rentrée !

Une animation régulière et adaptée à votre cible

Non seulement la création de nouveau contenu va accroître la popularité de vos pages au travers des relais fournis par les réseaux sociaux, mais elle va de plus améliorer la fréquence de passage des robots des moteurs de recherche sur votre site.

En sous-traitant le rédactionnel auprès d'un professionnel de l'écriture pour le web, vous maximisez les chances de gagner des places dans les pages de résultat des moteurs Google, Bing, Voila, Exalead, etc.

En effet, pendant que les webmasters abandonnent leurs sites, vous continuez de développer le vôtre dans un environnement temporairement moins concurrentiel !

Rendez-vous sur le site officiel Sitanim pour prendre connaissance de la méthodologie d'animation de site mise en application et des excellents résultats obtenus !

--- Mythes et fantaisies en agence de communication web

Le poisson d'Avril est souvent perçu en agence comme un moyen de communiquer opportunément de manière décalée...

Les agences de communication utilisent pour la plupart plusieurs média pour relayer le message de leurs clients. Média traditionnels comme la presse bien sûr, et le format papier (dit "hors-ligne", ou offline). Mais de plus proposent également des prestations de communication en ligne ("online"). Certaines s'avancent même sur le territoire du réseautage social, et de toutes les ramifications qui passent par des canaux dits "détournés" afin de mieux toucher une cible jeune, urbaine, plus imperméables aux messages publicitaires de type "réclame à papa" (ma lessive lave plus blanc que blanc). C'est par le biais de ces canaux plus underground que les agences vendent du rêve aux sociétés qui souhaitent acheter leurs services pour gagner des parts de marché.

Et de là à s’autoproclamer "rois du marketing en ligne" et autres "princes du buzz" ou du marketing viral, il n'y a qu'un pas. MySpace, Facebook, Twitter, Hi5, tous les outils y passent.

Mais les grands de ce genre de communication ne sont pas en haut de la pyramide pour rien : avec leurs gros budgets, ce sont les seuls à pouvoir s'offrir des poissons d'Avril qui ne sombrent pas dans le ridicule. Ainsi, la marque américaine célèbre pour ses vêtements de sports et ses chaussures qui contiennent de l'air : à y regarder de plus près, ça n'a rien d'un poisson, car au prix où s'achètent ces chaussures de sport, l'air qu'elles contiennent devrait effectivement être expiré par des sportifs champions !

--- Webagency globale Sitanim conçoit vos contenus et les publie sur internet, mais pas seulement...

Le web, le web, des années après les balbutiements du réseau des réseaux, c'est toujours la jungle non ? Une atomisation toujours prégnante du marché, des acteurs freelance ou des agences web, des sociétés de communication, des métiers toujours plus spécialisés, dans le web-marketing, dans le social media, dans le développements d'applications mobiles...

Et toujours, des projets mal cadrés, mal devisés, mal payés, source de mécontentements de part et d'autre. L'outil informatique sur lequel se repose la brique internet n'est pas la panacée que l'on veut croire, tout simplement parce que le "mythe informatique" (cette sorte d'obscurantisme qui pousse l'homme à s'abaisser devant ce qu'il ne comprend/maîtrise pas, et incidemment à laisser penser que tout est possible) repose sur un raisonnement erroné, dont voici quelques éléments non exhaustifs :

Heureusement Sitanim est là pour vous détromper e, vous apportant tous les éléments nécessaires à une bonne compréhension du marché des enjeux...

--- 2012-06-12 22:18 StoryTelling et Présidentielle

L'art de conter des histoires remonte à la naissance de la civilisation, de toutes les civilisations depuis les conteurs africains.

En politique, et depuis la fin de la seconde guerre mondiale, le Storytelling s'est taillé une place de choix au fil des décennies.

Incarner une vision et raconter une histoire dans laquelle le peuple va pouvoir se reconnaître, et autour de laquelle il va cristalliser tous ses espoirs, voilà une mission parfaitement adaptée à cet art du conte moderne et urbain.

En voici pour preuve une extrait du discours prononcé par le Président de la République Française, Nicolas Sarkozy, Dimanche 19 février au stade Chanot de Marseille :

"

Jeune, j'ai aimé le France sans le savoir. J'aimais des villes, une façon d'aligner des maisons, de planter des arbres le long des routes. J'ai aimé la France sans comprendre le prix qu'ont payé tant de générations pour nous léguer un pays qui allait devenir notre patrie.

"

Le Président actuel se présente à nouveau pour les élections présidentielles de 2012, et tout l'art du storytelling de son conseiller spécial, Mr Henri Guaino, qui ré-écrivait déjà les interviews de Jacques Chirac en 1988 avant de rédiger les discours pour la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 (source : Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Guaino ) va être mis au service de cette course à l'affect qui fera voter les français en grande partie d'après leurs émotions, ressenties pendant la campagne présidentielle.

Pour un rappel des promesses électorales du candidat de l'UMP en 2007, consulter le programme politique archivé sur le site Royal Sarkozy, et le fameux storytelling de l'entre-deux tours basé sur le slogan "ensemble tout devient possible". (http://royal.sarkozy.free.fr/ensemble-tout-devient-possible-nicolas-sarkozy.php/)

Stratégie de communication Le référencement par la production de contenus en ligne repose sur une réflexion marketing de ses écrits. Rédaction d'articles et de communiqués de presse 2011-11-29 16:56

Suite à l'opération promotionnelle sur la prestation de rédaction proposée par Sitanim à l'occasion du Cyber Monday, voici un récapitulatif de l'offre de référencement naturel proposée :

Rédaction de contenus :

Offre "Boost rédactionnel" : idéale pour lancer un site ou un service, ou bien encore un produit saisonnier, un évènement ponctuel...

Prix : 540 euros TTC

Soumission d'articles auprès d'annuaires, sites de communiqués de presse et assimilés

Prix : variable en fonction des sites retenus et du nombre d'articles à soumettre. Contacter Sitanim.

Campagne de netlinking sur les blogs, forums, wiki, plateformes de notations...

Prix : Variable en fonction de l'objectif visé et de la stratégie de netlinking mise en place

Mix. des différentes prestations de référencement

Selon vos besoins et les objectifs recherchés, Sitanim peut vous proposer une offre globale, incluant de la rédaction d'articles et soumissions dans les sites, puis mise en avant au travers d'une campagne de netlinking (liens directs sur les articles publiés, votes, notes si possible...)

Animation d'avatars et de réseaux sociaux

A l'instar d'un Community Manager, il s'agit de représenter une entreprise sur des plateformes sociales et/ou professionnelles, d'animer, motiver, aider à organiser et fédérer la communauté, de surveiller et modérer les propos, etc

Cette mission peut aussi s'appliquer à un site d'entreprise (type institutionnel ou corporate) afin d'en animer les contenus.

Des prestations de référencement de qualité :

L'offre de référencement Sitanim est basée sur une approche qualitative et durable, en travaillant sur la qualité des texte et la plus-value de l'information apportée sur les blogs. 

Retrouvez sur le site Sitanim.com des liens vers des articles écrits, des exemples de communiqués de presse, des avis d'utilisateurs, commentaires de blogs et réponses aux forums, etc

--- Black Friday & Cyber Monday Sales @Sitanim 2011-11-28 00:01

Depuis 2005 que l'opération de promotion "Cyber Monday" existe, le mouvement ne cesse de prendre de l'ampleur sur la Toile.

CF. l'infographie de Mashable sur la meilleure journée de solde en ligne au monde mashable.com/2011/11/27/cyber-monday-history/?utm_source=omnireso&utm_medium=omnireso.com&utm_campaign=Feed%3A+Mashable+(Mashable)Sitanim a décidé de vous faire également profiter de ses offres de services web à un prix très avantageux pour l'occasion de ce "lundi cyber" 28 novembre 2011...

Jugez plutôt :

Sitanim Cyber Monday "Boost SEO Rédactionnel"

NOTE : Sitanim se réserve le droit de refuser certaines thématiques, voir la liste sur le site officiel du portail de la rédaction de contenus pour le web.

Sitanim se réserve le droit de n'accepter qu'un nombre limité de contrat pendant l'offre promotionnelle "Cyber Monday".

--- Sitanim récompensé et certifié par Medialibs ! 2011-10-13 14:58

Sitanim, votre partenaire en rédaction et gestion de contenus pour le web, propose également des prestations en infogérance de solutions de publication en ligne. Communément appelées CMS, ces solutions logicielles permettent de différencier le contenu (texte, image, vidéo, formulaire, etc) du contenant (maquette de page, fonctionnalités et graphisme).

Possédant une expertise de plusieurs années sur les solutions développées en France par l'éditeur logiciel Medialibs, à savoir e-majine, izi-media, webo-graf et le webo-facto, Sitanim vient d'être reconnu et certifié comme partenaire de ces logiciels en ligne pour les profils suivants :

Ces deux certifications, qui font appel à des compétences et des processus différents, permettent d'asseoir l'expertise de Sitanim sur ces logiciels en mode SaaS.




--- Sitanim soutient le concours SEO pandaranol 2011-06-05 22:06

Voilà maintenant une dizaine de jours que le concours de référencement "Pandaranol" a été lancé par la seo world cup. Ce concours de positionnement SEO (être le 1er sur la requête Pandaranol en utilisant Google.fr) prend fin le 1er juillet 2011. Pour l'instant, les participants (environ 80 officiellement inscrits à ce jour) ont mis en place différentes tactiques, classifiées selon plusieurs grandes écoles de référencement :

Les différences proviennent des stratégies utilisées pour référencer un site.

En effet, une approche "white hat" va s'appuyer principalement sur du rédactionnel, le référenceur rédigeant des articles originaux et de qualité, qu'il publie ensuite sur des sites de communiqués de presse, des blogs d'actualités ou thématiques, et propose ses écrits aux annuaires, forums, etc... Cette approche est traditionnelle et repose sur les principes du journalisme, de la recommandation et du bouche à oreille.

La méthode "black hat" exploite pleinement la devise que de nombreux étudiants connaissent bien "l'informatique est une science faite pour les fainéants". Il s'agit de tirer profit au maximum de l'automatisation de certaines tâches, depuis la publication de commentaires sur les blogs jusqu'à l'écriture automatique afin de produire très rapidement et avec peu d'efforts des volumes de données pas toujours qualitatives mais qui ont pour effet "d'occuper l'espace", et donc de gagner en visibilité. Ce souci d'automatisation s'appuie sur des compétences plus techniques en programmation, afin de développer des logiciels adhoc, c'est à dire qui feront le travail.

L'approche Black Hat est beaucoup moins "romantique" et peut parfois engendrer des effets de bord ou carrément des pénalités (Google sanctionnant ce genre de pratiques en excluant au moins pendant un temps les sites "tricheurs" de ses pages de résultats). Elle peut être toutefois aussi créative que l'approche White hat, certains référenceurs exploitant les failles d'outils de publication (cms, blogs, forums, wikis...) pour y déverser automatiquement leurs liens.

La dernière méthode, grey hat, emprunte comme on peut s'y attendre un peu aux deux précédentes.

Il n'y a pas à proprement parler de bonne, mauvaise ou meilleure méthode pour référencer un site internet.

Selon les objectifs à atteindre, il y a toujours une tendance qui semble plus appropriée. En l’occurrence pour le concours Pandaranol, toutes ces stratégies sont clairement autorisées. En outre, s'agissant d'un concours de positionnement sur un mot-clé inventé avec une date butoir proche, les techniques de spamming/spamdexing pourront s'avérer fructueuses si le timing est bien maîtrisé (peu importe que le site soit exclu des pages de résultats de recherche de Google.fr le 2 juillet si l'objectif est atteint le 01.07)

Ce genre d'opération est toujours une aubaine pour les référenceurs, qu'ils soient indépendants ou travaillant en agence de référencement. Ils permettent de tester avec peu de risques (car le client, c'est eux) des techniques "borderline" et d'apprendre des concurrents en observant leurs fluctuations dans les pages de résultats.

Sitanim ne participe pas directement au concours seo Pandaranol mais soutient l'initiative s'appuyant sur du référencement white hat de 3615 SEO, à base d'articles originaux mettant en scène deux personnages principaux. La narration des aventures de ces héros prend la forme d'une saga de série TV épique et pleine de rebondissements, dans l'espoir que le GoogleBot, tout comme les internautes, puisse prendre plaisir à indexer et positionner les pages !

2010-12-28 23:41 Gérer sa communication en ligne passe d'abord par des outils adaptés

Créer du contenu pour le web requiert des compétences créatives, rédactionnelles, et d'ordre organisationnel certes.

Mais il s'agit également de se doter des bons outils qui vont permettre de laisser une empreinte solide et durable dans le web. Lorsque l'on parle de création numérique, et du support web, les termes et acronymes qui reviennent le plus en 2010 sont "SaaS", "CMS", "BLOGS", "WYSIWYG"... Autant de groupes de lettres pour désigner des __logiciels ou des services en ligne__ qui facilitent la tâche aux rédacteurs web en leur offrant une interface conviviale sur laquelle rédiger des billets de blogs ou de vrais articles devient presque un plaisir.

Or, si cela permet de rédiger plus simplement et rapidement grâce aux outils informatiques, qu'en est-il de la qualité des documents stockés sur le web ?

Produire un code propre et optimisé pour le référencement est aujourd'hui dans tous les cahiers des charges des équipes de développeurs travaillant sur ce type d'application. Mais tous les logiciels ne sont pas égaux devant la gestion des ressources et l'organisation (sans parler de hiérarchisation) de l'information.

Sitanim a trouvé une autre voie en développant son propre outil : sitanim-cms !

COMMENTAIRES Référencement et rédaction discount 13/11/2012 22:33 rédaction de con... commentaire publié En cherchant simplement sur la requête exacte "Rédiger et soumettre 10 communiqués de presse", on tombe sur le site d'appel d'offres en question. Le montant moyen est de 150 euros, soit la moitié du prix demandé par le site d'où le pack prestation pourrait avoir été cloné. On peut penser qu'il y a des sous-traitants qui sous-traitent eux-même à des sous-traitants offshore pour ce ratio de marge commerciale... Site web : Email : postmaster@sitanime.fr Adresse IP : 90.25.169.112 cacher Référencement et rédaction discount 12/11/2012 15:41 Codeur Discount commentaire publié En développement informatique, cela ressemble à un clone de Cahier des Charges, et c'est vrai qu'on a parfois affaire à des clients qui récupèrent de tels documents (par exemple d'une ancienne boîte, comme par hasard souvent leur ancien employeur) en espérant pouvoir faire mieux à moins cher ! Les informations se trouvant et se partageant facilement et rapidement sur internet, ce genre de procédé était inéluctable... Site web : Email : postmaster@codeur-discount.com Adresse IP : 90.25.169.112 -- Campagne de référencement Bien manier le vocabulaire, les formules et le langage d'une manière général devrait être le premier atout d'un référenceur digne de ce nom. Beaucoup s'aventurent dans le métier sans pouvoir aligner quelques phrases avec talent ... et c'est bien dommage pour les internautes ! Site web : http://www.buzzistic.com Email : simon@buzzistic.com Simon Tripnaux Adresse IP : 83.193.66.218 --- Merci pour l'étude de cas, c'est toujours utile. Vous parlez de richesse éditoriale, mais je me doute bien que cet article ne mentionne pas toutes les actions de référencement : pouvez-vous donner une fourchette d'articles rédigés ? Combien d'articles, quelles caractéristiques (longueur des textes, styles, diversité des contenus...) publiés sur quelle échelle de temps ? Site web : Email : spun@masterspindeluxe.com